Résolutions de début d'année


Pourquoi ne tient-on pas toujours ces belles résolutions de début d’année auxquelles on croit si fort quand on les prend ? Arrêter de fumer, maigrir, faire du sport, arrêter de stresser…

Peut-être parce que l’on ne se pose pas les bonnes questions ?

La question à se poser est : « De quoi ai-je besoin ? Qu’est-ce qui constitue mon bonheur, mon équilibre ? »

Si j’ai envie de maigrir et que mon bonheur est de faire de bons repas entre amis. Je ne vais pas dire : « Il faut que j’arrête de participer à des repas avec mes amis», mais comment je peux faire pour perdre du poids et ainsi me sentir mieux dans mon corps tout en restant heureux ? Ensuite je peux chercher de quoi je peux me passer pour être bien sans que cela ne soit une contrainte trop importante? La réponse est bien souvent plus modérée que l’obligation que l’on se serait fixé. En règle générale réduire est un objectif plus atteignable que supprimer.

Dans le cas présent réduire mon alimentation un repas sur deux au quotidien est certainement moins contraignant et plus réalisable.

Mais lorsque l’on arrête ou que l’on réduit une chose à laquelle on tient, on créé un manque. Comment faire pour le compenser ? En créant une autre source de plaisir au moins aussi équivalente à celle que l’on supprime. Et c’est à ce moment-là que l’on a parfois besoin d’être aidé.

Recourir à une aide permet de définir ses objectifs et les tenir dans le temps, d’être régulier dans le plaisir qui vient se substituer à celui que l’on diminue ou que l’on abandonne. C’est le rôle du coach qui apporte une aide technique, mais qui par une écoute bienveillante accompagne le coaché à mettre des mots sur ce qu’il ressent, sur cette difficulté à renoncer. Le coach aide à prendre conscience des effets positifs… Nous sommes tellement habitués à trop voir les effets…. négatifs.

C. a toujours ressenti le besoin de faire du sport, mais il n’y est jamais parvenu. Ayant d’importantes responsabilités professionnelles il passe son temps au travail. Pourtant il pourrait déléguer, il dit lui-même que cela serait mieux pour son entreprise et ses salariés. Parfois il a trouvé l’énergie de faire quelques séances de sport, mais n’a jamais pu en faire plus de cinq avant de renoncer. Il en est chaque fois ressorti avec une image dévalorisée de lui-même, gardant l’idée d’un échec.

Depuis 3 mois je le coach un après-midi chaque semaine et surtout je prépare un programme qui lui permet de prendre conscience de ses progrès tout en prenant du plaisir. Il parvient aujourd’hui à faire chaque semaine 50 km à vélo et prend beaucoup de plaisir. Il est en accord avec l’image qu’il a de lui-même, se sent mieux. Il dit qu’il se sent plus dynamique et qu’il en voit les effets dans sa vie privée autant que dans sa vie professionnelle.

#Résolution #Bienêtre #coaching

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
éducateur spécialisé
PARTENAIRE EDUCATIF
Ecoute, conseils et soutien éducatif à domicile
 

 

William Gobet - Savoie (73)

 

Tel: 07 83 20 34 96   /  partenaire-educatif@gmail.com   /  73000 Chambéry

© 2014 Laure-Anne Gobet. Proudly created with Wix.com